Semaine 1 : Les Brésiliennes fourrent tout

Ayéééééééé ! C'est fini !

La semaine est close.

1

Alien
de Ridley Scott -- 1979 -- Proposé par Rhonda

Comment le meilleur film de science fiction horrifique jamais réalisé avait-il pu rester aussi longtemps inédit au jeu frcd ? Comment proposer des images de ce film immédiatement non trouvables ? La petite culotte de Sigourney ? Le regard du chat intrigué lorsqu'Harry Dean Stanton se fait bouffer ? Les trainées de sang sur le visage de Véronica Cartwright lorsque l'alien sort du ventre de John Hurt ? En tout cas, le meilleur film de Ridley Scott à vie et un film inégalable !

2

A travers l'orage
(Way Down East)
de D.W. Griffith -- 1920 -- Proposé par Démonia

Un beau mélodrame de Griffith, illuminé par Lilian Gish et dont le scénario pourrait être signé par Thomas Hardy. La scène finale dans le blizzard et la rivière de glace est l'une de ces scènes mythiques du cinéma et valu à Gish d'avoir une main en compote toute sa vie. En question la mise à la porte, en indice 1 Lilian Gish sur les glaces, en indice 2 une séquence surpuissante.

3 * !
(*) Le format original n'est (hélas) pas du tout respecté
(!) même remarque pour le format...

Duel dans le Pacifique
(Hell in the Pacific)
de John Boorman -- 1968 -- Proposé par Paquita

Bon, Lee Marvin face à Toshiro Mifune sur une île déserte, aucun des deux ne comprend la langue de l'autre. Rien que ça, ça doit déjà suffire pour voir ce film hors-norme. En revanche, vivement une édition DVD potable parce que celle disponible en zone 2 est à fuir de toute urgence.

4

Foxy -- Proposé par Angela

Il fut un temps où Disney n'avait pas obtenu tous les copyrights imaginables et où des studios rivaux n'hésitaient pas à plagier Mickey. Foxy fut ainsi la vedette de trois dessins animés des "Merrie Melodies" (avant la revente du studio à Warner) et en dehors des oreilles pointues, de la queue fourrée et de l'absence de boutons de culotte, difficile de trouver une quelconque différence avec Mickey Mouse. Deux de ses aventures se trouvent en bonus des films de gangsters des années 30 récemment sortis en DVD.

5

Scaramouche
de George Sidney -- 1952 -- Proposé par Ursula

THE film de cape et d'épée oublié au jeu FRCD ... cette injustice est maintenant réparée et c'est Tata Ursula qui s'y colle avec plaisir ! Un génial divertissement vu et revu moulte fois dont je ne me lasse jamais (mais qui a finalement posé plus de problème que je ne le pensais). Question : l'écusson de la famille Gavrillac. Indice 1 : Richard Anderson (Philippe de Valmorin)... “Messieurs, nous pouvons le reconstruire” ca ne vous dit rien ;-)... allez un petit effort... Oui bravo : Oscar Goldman dans “L'homme qui valait 3 milliards” ! Indice 2 : Rhonda a dit “Trop facile ! Stewart Granger ok ! Stewart Granger avec le costume, c'est donné !!!!”

6

Les Aventures de Rabbi Jacob
de Gérard Oury -- 1973 -- Proposé par Rhonda

Mis à part Kronos qui avait proposé "Fantomas" il y abien longtemps, j'ai l'impression d'etre le seul à proposer des films avec De Funès au jeu ! Apres le "petit baigneur" et la "folie des grandeurs", place à un autre monument comique considéré comme l'un des meilleurs de son auteur ! On rigole bien mais moi, ce que je préfère dans ce film, ce n'est finalement pas le numéro de De Funès mais plutot les apparitions de Suzy Delair, de Marcel Dalio, de Miou-Miou, ou les scènes (limite dégueu) où le chewing-gum est à la fête (question et indice2) et surtout, ce qu'on peut considérer comme la meilleure musique de Vladimir Cosma.

7

The Truman Show
de Peter Weir -- 1998 -- Proposé par Démonia

Je suis un adorateur du souvent dramatique et parfois drole Truman Show, qu'on ne présente plus. Le scénario en béton d'Andrew Niccol et le Jim Carrey des grands jours y sont pour beaucoup. En Question il pleut bizarrement, en indice 1 un projo tombé du ciel et en indice 2 Dieu en personne dans ses nuages.

8

Le Port de la drogue
(Pickup on South Street)
de Samuel Fuller -- 1953 -- Proposé par Ursula

"Dans ce film déchirant, Samuel Fuller raconte l'histoire d'un camion pick-up qui est abandonné sur South Street. Le camion porte de la drogue, d'où le titre français." (Cretina en l'abscence du commentaire d'Ursula) Quelle banane cette Cretina mais son commentaire m'a tellement fait marrer que je vous le laisse tel quel !!! Question : la barge aux cercueils Indice 1 : la scene du métro où le microfilm sera derobé par Richard Widmark (bien caché par un officier de Big Red One, régiment cher a Fuller) Indice 2 : Thelma Ritter que l'on retrouve l'année suivante dans Fenêtre sur cour d'Hitchcock

9

Zelig
de Woddy Allen -- 1983 -- Proposé par Angela

C'est sûr, ça n'est pas le Woody Allen le plus abouti : même s'il fait moins de 80 minutes, Zelig est un peu répétitif. C'est en revanche un de ses films les plus personnels et les plus inventifs. Quelques années après avoir signé un pastiche de Bergman et un autre de Fellini, Allen raconte l'histoire d'un homme qui se sent obligé de ressembler à tous ceux qui l'impressionnent et qui devient un camélon humain. Difficile d'oublier les scènes filmées à la façon des reportages d'époque et celles où Allen est incrusté dans des images d'archive, allant de la rencontre avec les célébrités des années 20 à une rencontre avec Adolf Hitler. Surtout que j'aime bien mettre des films avec un Hitler à l'image, ça porte bonheur.

10

Contes Cruels de la Jeunesse
(Seishun zankoku monogatari)
de Nagisa Oshima -- 1960 -- Proposé par Paquita

Ce film est considéré comme un symbole de la nouvelle vague japonaise, les similitudes avec "A bout de souffle" n'y étant sans doute pas étrangères. Il y a pourtant des raisons bien plus importantes de voir ce film, ne serait-ce que pour voir le talent d'Oshima qui crève déjà l'écran avec un travail formel étonnant, à l'image de la séquence de la pomme (image 1) et son jeu de hors-champ, mais je ne vous en dis pas plus...

11

Jack, le tueur de géants
(Jack the Giant Killer)
de Nathan Juran -- 1962 -- Proposé par Ursula

Suite au succés du 7ème Voyage de Sinbad (proposé par quelques équipes) on prend les mêmes (réalisateur et acteurs) et on recommence ... avec hélas un peu moins de réussite... On reste ici en deca des séquences “stop motion” (technique d'animation image par image) réalisées par le maître Ray Harryhausen mais le film n'en reste pas moins fort sympathique pour les amateurs du genre. A noter qu'une version musicale et chantée du film semble avoir vue le jour ... gasp ! Question : l'ombre du géant prêt à bondir sur la princesse Elaine. Indice 1 : la boite à musique et sa créature offerte à la princesse par Pendragon. Indice 2 : Kerwin Mathews (Jack) a interprété l'agent secret Hubert Bonisseur de la Bath alias OSS 117 créé par Jean Bruce. Nous le retrouverons prochainement au cinéma sous les traits de Jean Dujardin (regasp !).

12

Le Voleur de bicyclette
(Ladri di biciclette)
de Vittorio De Sica -- 1948 -- Proposé par Paquita

Tiens, encore un immense classique qui avait échappé au jeu frcd jusqu'ici. Et non, je ne vous ferai pas l'affront de vous présenter ce petit joyau. Si vous ne l'avez pas encore vu, vous devriez rattraper ça illico au lieu de lire mes commentaires idiots.

13 +
(+) Cet indice n'est pas dans le film...

Blacksmith Scene
de William L. Dickson -- 1894 -- Proposé par Angela

Eh oui, il y a eu des films tournés avant "La sortie des usines Lumière", en particulier cette bobine expérimentale produite par Thomas Edison pour son kinétoscope (premier indice). Je n'irai pas jusqu'à parler de chef-d'oeuvre pour moins d'une minute où on voit trois types taper à coup de marteau sur une enclume et faire une courte pause bière mais le jeu frcd, c'est aussi des films importants historiquement. Comme ce numéro 4 des références sur l'imdb. Et c'est aussi de la bière, mais là c'est un autre sujet;

14

Le Grand blond avec une chaussure noire
de Yves Robert -- 1972 -- Proposé par Ursula

Un classique du cinéma français des années 70 que j'ai bizarrement redécouvert cet été ! Egalement inédit au jeu FRCD je me l'étais gardé sous le coude... et ne me demandez pas pourquoi j'ai préféré mettre un grand blond avec une chaussure noire plutôt qu'un grand noir avec un Loden vert :-) Question : Toulouse (J. Rochefort qui ne s'est pas lavé les mains !) griffone sur la photo de Milan (B. Blier). Indice 1 : François (P. Richard) et sa maîtresse mis sur écoute par les services secrets. Indice 2 : un indice 2 tout ce qu'il y a de plus facile (encore ne fallait il pas proposer le retour du même grand blond)

15

Team America: World Police
de Trey Parker -- 2004 -- Proposé par Crétina

Un film de marionnettes pour commencer. La première image, on reconnaît le véhicule au centre des Team America. L'indice 1, le héros principal dans une mare de vomi et l'indice 2, c'est les FAG (la Film Actors Guild). C'était ma question facile de la semaine, et elle était facile.

16

Le Clan des Siciliens
de Henri Verneuil -- 1969 -- Proposé par Démonia

Un classique du policier/polar à la française, qu'on devrait se mettre à genoux devant pour prier en coeur. Delon, Ventura, Gabin, les 3 sur la meme affiche je se suis fan. Et puis encore une géniale musique du Dieu Morricone qui trotte longtemps dans la tête. En indice 1 le trés regretté André Pousse en pleine séance de photos cochonnes, et en indice 2 notre Delon national (j'aime beaucoup Delon, j'assume).

17

Rachel Roberts -- Proposé par Rhonda

une gueule pas possible (surtout en fin de carrière), inquiétante, sévère et une filmo avec des hauts et des bas mais une présence et un talent incomparables ! Née en Grande-Bretagne en 1927, mariée à Rex Harrison (ind.1) en 1962, elle fut l'inoubliable interprète de "Pique-nique à Hanging Rock", "Samedi soir et dimanche matin" ou de "Drole d'embrouille" (ind.2) (où elle se castagnait avec Burgess Meredith lors d'une séquence désopilante) avant de se suicider en 1980. Hommage, respect !

18

Macadam à deux voies
(Two-Lane Blacktop)
de Monte Hellman -- 1971 -- Proposé par Angela

Le succès d'"Easy Rider" engendra beaucoup de réponses, souvent bien supérieures à l'original, comme "Vanishing Point" ("Point Limite zéro") de Richard Sarafian ou "Macadam à deux voies" de Monte Hellman. Ce dernier film est une expérience assez fascinante... sur le néant : dialogues plats, personnages anonymes, situations répétitives. Résultat : un film qui tend très vite à l'abstraction. Et une question cadeau. Si si... Sur la première image, vous voyez de face et en gros plan deux célébrités qui tiennent les deux rôles principaux. Comment faire plus cadeau ? Certes, James Taylor (le chanteur qui cartonnait à l'époque) ou Dennis Wilson (le batteur des Beach Boys) n'ont joué que dans ce film (ce qui était moins cadeau). Et sur le dernier indice, c'était évidemment Warren Oates, interprète de prédilection de Sam Peckinpah et de Monte Hellman lui-même.

19

L'enfance nue
de Maurice Pialat -- 1968 -- Proposé par Crétina

J'ai pris une sacré claque en regardant ce film, surtout que Pialat, j'avais décidé que c'était du mauvais cinéma depuis la vision de "Police". Premier image, l'enfant adopté qui regarde sa famille adoptive discuté avec le gars de la DDASS. Premier indice, il goûte du très bon vin. Deuxième indice, c'est de Truffaut à qui il est fait allusion.

20

Le Ciel peut attendre
(Heaven Can Wait)
de Warren Beatty -- 1978 -- Proposé par Rhonda

Warren Beatty, une des plus belles gueules d'Hollywood mais aussi un acteur plus que correct (sauf avec les femmes) est surtout un putain de bon réalisateur ! Si "Dick Tracy" est une excellente et fidèle adaptation de la BD portant le même nom et "Bulworth" une comédie hilarante et très noire, son film que je préfère, c'est cette comédie romantique où le personnage qu'il incarne, joueur de football et médiocre saxophoniste, meurt accidentellement et refuse son sort avant d'être réincarné (ou pas) dans le corps d'un milliardaire et tombe fou amoureux d'une militante défenseur de la nature. Les seconds roles sont excellents (particulierement Dyan Cannon et Charles Grodin, indice 1) et les coeurs les plus sensibles seront mis à rude épreuve lors de la scène finale entre Warren Beatty et Julie Christie (bizarrement coiffée comme un mouton pendant tout le film) !

21

Le Deuxième souffle
de Jean-Pierre Melville -- 1966 -- Proposé par Démonia

Un grand Melville (on cherche toujours les petits) avec Christine Fabréga (que les habitués des Jeux de 20 heures auront peut être reconnu) et le regretté Michel Constantin en question, encore Michel Constantin avec cette fois le génial Paul Meurisse en indice 1, et notre légendaire Lino en indice 2. Révisez votre cinéma français si vous avez séché parce que là...

22

La Liste de Schindler
(Schindler's List)
de Steven Spielberg -- 1993 -- Proposé par Paquita

Je ne reviendrai pas sur la polémique sans fin autour de la représentation des camps. Pour moi, ce film est remarquable à plus d'un égard. Et comme toujours chez Spielberg, on y trouve quelques moments où la mise en scène vaut tous les discours du monde. La séquence du manteau rouge (indice 2) est aussi formidable qu'elle est simple. Comment rendre visible une prise de conscience, si ce n'est en passant du drame collectif, par essence "sans visage", au drame humain avec cette fillette. Rien que pour ça, le film force le respect.

23 *
(*) Selon l'imdb : format du négatif 1.37 mais souhaité 1.85.

A Christmas Story
de Bob Clark -- 1983 -- Proposé par Crétina

La question que je considèrais (et considère toujours) comme introuvable avec la première image où l'on ne voit rien : il s'agit de la mère d'un jeune garçon qui couvre son enfant parce qu'il fait froid dehors. Et pourtant, des équipes ont trouvé. Franchement, ça me troue le cul, mais bon, je me rappelle qu'on trouvait des films pas possibles quand on était joueurs à force de recherche. L'indice 1 suffisait pour trouver en tapant "langue collée contre poteau" ou quelque chose dans le genre. Dans la troisième image, on voyait le héros principal du film recevoir son fusil avec lequel il dormira un peu plus tard. Une croûte qui n'est là que parce que plus jeune j'avais voulu tenter de vérifier par l'expérience qu'en pleine hiver, collée sa langue contre un poteau était une mauvaise idée. C'était une mauvaise idée.

24

Quand passent les cigognes
(Letyat zhuravl)
de Mikheil Kalatozishvili -- 1957 -- Proposé par Crétina

Seconde claque (après "L'Enfance nue" pour moi), ce film déchire grave. Image : l'écureuil, cadeau de l'amant de la fille que l'on voit dans l'indice 1 qui (le mec) meurt sur le front. Après l'indice texte, c'est pour aider les plus neuneus, personne n'en a eu besoin...

Adresse du jeu pour répondre : brazil36@googlegroups.com